Home » 2023 » mai

Monthly Archives: mai 2023

2023 : 98 426 visites

01 / 2024 : 9 761 visites

"L'art, ça ne soigne pas la folie,
mais ça permet de la vivre."
Joël DELAUNAY


Musée Art et Déchirure Sotteville-lès-Rouen
  1. Merci pour votre commentaire. Pour cette demande, le passage par le mail "contact" dans "Infos pratiques" serait sans doute plus…

  2. Bonjour, Mon compagnon et moi-même souhaitons assister à la conférence « Ce que l’Art Brut a fait à André ROBILLARD…




Regards singuliers

Autant le paysage est rare dans les créations de l’art singulier, autant le regard y est omniprésent, envahissant, déstabilisant. L’œil est central, focal, miroir de l’âme : la démonstration en 58″.

Musée à découvrir

Le rapport de l’art singulier au paysage mériterait une discussion : il y fait figure d’exception. Le plus souvent absent ou au mieux relégué à la fonction d’arrière-plan.

Le livre d’or du musée (1)

Merci !

Le volet d’André Robillard

À découvrir dans l’exposition « André Robillard » au Musée Art et Déchirure.

« Venez nous visiter, c’est tout près ! »

L’image du jour : L’Ascension, de Louis Soutter

C’est l’image du jour : une œuvre qui figure dans la collection du MoMA. Louis Soutter (1871-1942) a été intégré par Jean Dubuffet à sa collection d’Art brut en 1945. Les historiens de l’art inscrivent aujourd’hui l’œuvre de Soutter dans l’art moderne plutôt que dans l’art brut. Il fut en tout cas un artiste singulier.

Louis Soutter, L’Ascension, huile sur papier, 50.2 x 64.8 cm, don de l’artiste, 1939, MoMA (Museum of Modern Art), New-York.

L’humeur vagabonde. Par Kathleen Evin. Celles d’hommes et de femmes qui ont une heure pour nous raconter leurs histoires, leurs parcours, leurs rêves et leurs folies. Tous avec ce quelque chose qui fait leur originalité.

Conférence « Ce que l’art brut a fait à André Robillard »

André Robillard, né en 1931, a été choisi par Jean Dubuffet pour intégrer sa collection dès 1964. Il a, plus tard, rejoint celle de l’association L’Aracine. Depuis 2010, cette collection a intégré le LaM à Villeneuve d’Ascq. André Robillard est tout à la fois dessinateur, sculpteur, musicien mais aussi acteur lorsqu’il joue sa vie avec Alexis Forestier dans Tuer la misère ou Changer la vie. Ses œuvres ont été présentées plusieurs fois à Rouen lors des festivals Art et Déchirure : en 1992 (3e festival), en 1998 avec la collection de L’Aracine et en 2010

Une conférence proposée par le Musée Art et Déchirure, le LaM et L’Aracine au C.H.R. du Rouvray à Sotteville-lès-Rouen le vendredi 28 avril 2023.
Par Savine Faupin, conservatrice en chef en charge de l’art brut au LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, avec la participation de Bernadette Chevillion, vice-présidente de L’Aracine, et en présence de Claude et Clovis Prévost, auteurs, photographes et cinéastes, auteurs du documentaire « Visites à André Robillard » / co-production LaM

Introduction de la conférence par Mme Bernadette Chevillion, vice-présidente de L’Aracine
MA&D / Conférence « André Robillard » (1) / CHR du Rouvray / 28 avril 2023 / Mme Savine FAUPIN

Lausanne en parle

Référence ultime

Work in progress dans l’atelier du musée

Lundi 15 mai 2023.
Dans l’atelier du musée, une collaboration en cours entre Hubert DUPRILOT et Colin POUCHET (service civique au musée et étudiant à l’École des Beaux-Arts de Rouen).
À suivre…

L’image du jour : Jean MÉDARD

Jean MÉDARD, « La fuite sucidaire du plombier NATU », 2015, collection Musée Art et Déchirure